Communiqué de presse

Lancement de l’éolien flottant en France : EOLFI, PME française leader mondial du secteur, remporte, aux côtés de l’énergéticien CGN EE, le projet de ferme pilote en Bretagne

EOLFI, PME française leader mondial de l’éolien flottant, vient de remporter, aux côtés de l’énergéticien CGN Europe Energy, un appel à projets, lancé le 5 août 2015 par l’ADEME, pour une ferme pilote d'éoliennes flottantes située en Bretagne. Avec cette ferme pilote et son portefeuille de projets de fermes commerciales, EOLFI bénéficie désormais d’une base unique au monde. L’entreprise pourra offrir des débouchés à l’export aux acteurs nationaux de la filière, confortant ainsi sa place de leader mondial.

EOLFI se félicite d’avoir remporté, aux côtés de CGN EE, un appel à projets pour une ferme pilote d’éoliennes flottantes située en Bretagne, au large de l’île de Groix avec des turbines General Electric (GE) et des flotteurs de conception DCNS fabriqués en collaboration avec VINCI. Cet appel à projets avait été lancé le 5 août 2015 par l’ADEME sur quatre zones (une en Bretagne, trois en Méditerranée). 

La ferme pilote sera composée de 4 éoliennes , ancrées entre 13 et 14 kms de la côte la plus proche ; elle sera connectée au réseau électrique par un câble sous-marin et bénéficiera d’un contrat d’achat d’électricité pour une durée de 20 ans. 

Relais de croissance et alternative à l’éolien à terre, l’éolien en mer offre un potentiel considérable de développement : les spécialistes des énergies renouvelables estiment qu’en 2050, il produira deux fois plus d’électricité que le nucléaire dans le monde ; dès 2030, il devrait même assurer près de 15% de la consommation d’électricité européenne. Comparé à l’éolien terrestre, son avantage est double : moindre impact visuel ; vent plus important et plus régulier, d’où un rendement accru. L’éolien flottant, qui permet d’aller chercher les vents les plus puissants au grand large tout en réduisant les conflits d’usage de la mer, est stratégique pour la France qui, avec ses 3 500 kilomètres de côtes et la deuxième Zone Economique Exclusive au monde, souhaite devenir un leader mondial des énergies marines renouvelables.

Pour parvenir à cet objectif, la France peut compter sur l’avance prise par EOLFI, PME française déjà active sur le marché de l’export, développant depuis 2012 un portefeuille de quatre projets de fermes commerciales flottantes à Taïwan (2 GW). Notre pays peut également s’appuyer sur des industriels bien positionnés au sein de la chaine de valeur mondiale : développeurs, fabricants de turbines et de flotteurs, financeurs, installateurs et exploitants. Dans le projet qu’il vient de remporter, EOLFI et CGN EE s’allient avec des acteurs tels que GE pour les éoliennes, DCNS-VINCI pour les flotteurs et Valemo pour la maintenance, tous mondialement reconnus et bénéficiant d’une forte implantation en France.

 « Déjà présents à l’international, nous avions besoin de ce succès en France qui constitue une référence reconnue et soutenue par l’Etat », se réjouit Alain Delsupexhe, président d’EOLFI. Avant d’ajouter : « nous sommes heureux de participer, avec CGN EE, au déploiement des premières éoliennes flottantes en France et de pouvoir améliorer notre maîtrise de cette technologie en milieu océanique à forte houle et à fort marnage, caractéristique de l’essentiel du marché export ».

Une seconde attribution de projets de fermes pilotes par l’ADEME pourrait avoir lieu avant fin 2016. EOLFI a déposé trois autres projets en mer Méditerranée.

A propos d’EOLFI :

EOLFI est une entreprise indépendante, spécialiste de l’énergie éolienne depuis plus de 10 ans. Implantée à Paris, Marseille et Taipei, EOLFI couvre l’ensemble de la chaîne de valeur des énergies renouvelables (éolien onshore et offshore, solaire). Depuis 2013, EOLFI a fait de l’éolien flottant le coeur de sa stratégie et a su devenir rapidement un acteur incontournable en façade Méditerranée.

Contact Presse

MARC LANNE / NICOLAS PAUL-DAUPHIN 
12 rond-point des Champs-Elysées 75008 Paris
Tel : + 33 1 40 07 95 00
Contact EOLFI

On en parle dans la presse

Articles en français

Articles en langues étrangères

Lire aussi sur le sujet

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités et à en analyser l'usage et l'audience.