Eolfi
Communiqués de presse

Les éoliennes flottantes de Groix & Belle-Ile concluent un partenariat franco-danois dans le cadre de la signature des accords de financement de l’ADEME

Signature du contrat fournisseur exclusif entre MHI Vestas Offshore Wind et FEFGBI lors de la visite officielle de la famille royale du Danemark en France en présence de Jean-Yves Le Drian – Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, S.A.R le Prince du Danemark, Philippe Kavafyan – MHI Vestas Offshore Wind et Nicolas Paul-Dauphin – FEFGBI (Crédit photo : FEFGBI – MHI Vestas)

MHI Vestas Offshore Wind a été retenu par la société Ferme Eolienne Flottante de Groix & Belle-Ile (FEFGBI) pour la production des turbines destinées à la ferme pilote située en Bretagne. Les deux partenaires ont signé l’accord final ce lundi 7 octobre devant S.A.R le Prince du Danemark et Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères.

L’arrivée de MHI Vestas Offshore Wind permet à tous les partenaires du projet de signer les accords de financement de l’ADEME. Les différentes parties prenantes du projet se sont réunis pour cette occasion : les partenaires industriels Naval Energies, RTE et MHI Vestas Offshore Wind, les financeurs CGN Europe Energy, la Banque des Territoires et EOLFI ainsi que les représentants de l’Etat.

Cette étape du projet rappelle que le défi du développement d’une ferme éolienne en mer ne pourra être relevé qu’avec un solide partenariat entre les développeurs, les partenaires financiers et industriels, et avec le soutien de l’Etat et des parties prenantes locales.

Les Eoliennes flottantes de Groix & Belle-Ile accueillent un nouveau partenaire dans le projet. Après le retrait de General Electric, fournisseur initial des quatre turbines du projet, la société Ferme Eolienne Flottante de Groix & Belle-Ile a évalué les différentes alternatives auprès d’autres fournisseurs du marché et MHI Vestas Offshore Wind a été retenu pour la production des turbines du projet.

Les sociétés ont signé le contrat aujourd’hui à Paris en présence du prince héritier et de la princesse héritière du Danemark lors de l’ouverture de leur visite officielle en France qui mettra en avant la coopération entre les entreprises danoises et françaises, notamment dans le secteur de l’énergie et du développement durable. Les ministres des Affaires étrangères des deux pays, le français Jean-Yves Le Drian et le danois Jeppe Kofod, participaient également à cette rencontre.

MHI Vestas a été sélectionné pour sa turbine éolienne de 9,5 MW, l’une des plus puissantes actuellement disponibles sur le marché. Les dernières évolutions technologiques dans ce domaine permettent un large accroissement des capacités tout en conservant une taille similaire à celle initialement prévue. Compte-tenu de la puissance unitaire plus élevée de l’éolienne, la ferme pilote sera ainsi limitée à 3 éoliennes flottantes au lieu des 4 prévues.

La prise en compte des considérations environnementales était également un critère dans le choix du nouveau turbinier. En effet, les évolutions techniques apportées à la ferme pilote ne devaient pas entraîner l’augmentation des incidences environnementales analysées dans l’étude d’impact. La décision fut donc prise d’intégrer la turbine la plus moderne et puissante, la plate-forme V164 de MHI Vestas Offshore Wind. « L’installation de la machine de 9,5 MW pour la ferme de Groix et Belle-Ile s’appuiera sur notre expérience tirée de WindFloat Atlantic au Portugal et de Kincardine en Ecosse » a déclaré Philippe Kavafyan, CEO de MHI Vestas. « Les conditions océaniques observées dans l’ouest de la France représentent 80 % du potentiel flottant mondial, nous sommes donc impatients d’apporter nos technologies en France et d’exploiter notre expérience du flottant au service de projets futurs. »

Signature des conventions de financement ADEME – Philippe Kavafyan – MHI Vestas Offshore Wind, Laurent Schneider-Maunoury – Naval Energies, Yuan Zheng Huang – CGN Europe Energy, Nicolas Paul-Dauphin – FEFGBI, Emmanuel Legrand – La Banque des Territoires, Vincent Fromont – EOLFI (Crédit photo : EOLFI)

L’arrivée de MHI-Vestas Offshore Wind permet la signature des accords de financement de l’ADEME. La société Ferme Eolienne Flottante de Groix & Belle-Ile (FEGBI) et l’ADEME ont signé les accords de financement qui définissent les conditions de l’aide publique accordée à ce projet pilote.

Cet accord autorisant le financement du projet a été signé entre l’ADEME (l’opérateur du projet intervenant dans le cadre du Programme « investissement d‘avenir » pour le compte de l’Etat français), FEFGBI (la société du projet), les partenaires industriels de FEFGBI (MHI Vestas Offshore Wind et Naval Energies) et les actionnaires de FEFGBI (CGN Europe Energy, la Banque des Territoires et EOLFI).

La confirmation de cette aide au financement marque un nouveau chapitre dans l’avancée du projet. Dans son discours, Yuanzheng Huang, PDG de CGN Europe Energy, l’actionnaire majoritaire de la société de projet FEFGBI, a déclaré « le Groupe CGN est honoré de faire partie d’un projet qui, non seulement, repousse les frontières des technologies renouvelables mais qui met également à l’épreuve la capacité de l’Etat français à promouvoir les énergies renouvelables. La conclusion de cet accord de financement avec l’ADEME constitue une étape importante pour ce projet et vient couronner trois années de travail acharné avec nos partenaires. Notre collaboration avec Naval Energies et MHI Vestas montre également qu’une synergie est possible entre une société chinoise et des groupes industriels européens.

CGN Europe Energy continuera d’investir dans les énergies renouvelables et prévoit de renforcer sa position dans le secteur des énergies marines renouvelables. Le projet de Groix & Belle-Ile revêt une importance particulière pour le Groupe CGN et nous serons ravis de le voir se concrétiser. En bref, nous souhaitons poursuivre notre collaboration avec nos partenaires et faire naître de nouvelles opportunités en France comme en Europe. »

Laurent Schneider-Maunoury, CEO de Naval Energies, a saisi l’opportunité de rappeler l’importance de ce projet pour l’entreprise : « Nous sommes extrêmement fiers de contribuer à ce projet à l’avant-garde par le biais de notre plate-forme flottante semi-submersible, élément central de la technologie utilisée. Nous avons été en mesure de mettre à niveau notre modèle dans des délais très courts pour cette ferme pilote afin d’y intégrer les turbines de MHI Vestas qui sont les plus puissantes du marché éolien flottant aujourd’hui. C’est un projet industriel phare à l’échelle nationale comme internationale et nous sommes enchantés d’y participer et de travailler aux côtés de tous les partenaires du projet ! ».

La ferme pilote d’éoliennes flottantes de Groix & Belle-Ile (Crédit photo : FEFGBI / Naval Energies / MHI Vestas Offshore Wind

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités et à en analyser l'usage et l'audience.