Eolfi
Communiqués de presse

Le projet « Moulins du mervent » en course pour répondre au premier appel d’offres commercial éolien flottant français

Le projet « Moulins du mervent » en course pour répondre au premier appel d’offres commercial éolien flottant français

Le consortium constitué de Shell, s’appuyant sur sa filiale Eolfi[1], EnBW maison mère de Valeco et la Banque des Territoires a été préqualifié par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) en date du 15 septembre 2021 pour répondre à l’appel d’offres éolien flottant au sud de la Bretagne (AO5).

Cette préqualification permet aujourd’hui au consortium de lancer le projet « Moulins du mervent » (Melinou ar mervent en breton). Il a pour objectif de proposer un parc éolien flottant d’une puissance d’environ 250 MW, adapté au territoire sous les vents du sud-ouest dits du mervent qui soufflent au large de Lorient.

Une expertise technique et financière reconnue

Sur le plan de la maîtrise technologique, le consortium ainsi formé profite d’une expérience combinée unique. Avec Shell et EnBW, le consortium dispose de l’ensemble des compétences indispensables à la réussite du projet : celles des structures flottantes et celles des grands parcs éoliens en mer. Shellbénéficie de 60 ans d’expérience dans le secteur maritime dont 20 ans d’expérience dans l’éolien en mer et dispose d’un portefeuille de projets éoliens de plus de 6 GW (en production et en développement). EnBW est l’un des plus importants producteurs et fournisseurs d’énergie en Allemagne et en Europe avec plusieurs parcs éoliens installés en mer Baltique et en mer du Nord et des appels d’offres remportés récemment en Allemagne et au Royaume-Uni.

La Banque des Territoires, déjà actionnaire de deux fermes pilotes d’éoliennes en mer flottantes et de deux fermes commerciales d’éolien posé actuellement en développement au large des côtes françaises, apportera à ce nouveau projet son expérience, unique en France, d’investisseur d’intérêt général dans le développement de grandes infrastructures énergétiques en mer.

Une connaissance avérée du terrain et du développement, avec une implantation locale

Le consortium s’appuiera sur l’expérience d’EOLFI et de Valeco, deux développeurs historiques français de projets d’énergies renouvelables, qui ont une connaissance fine du développement de projets, de la concertation et des spécificités territoriales.

Avec des équipes présentes à Lorient et Nantes depuis plusieurs années, elles apporteront la connaissance du territoire pour proposer un projet d’excellence en matière de concertation. Le consortium bénéficiera en outre de l’ancrage territorial de la Banque des Territoires en Bretagne.

En s’appuyant sur l’expérience d’EOLFI dans le développement de la ferme pilote de Groix & Belle-Ile, le consortium poursuivra le dialogue avec les acteurs du territoire (usagers de la mer, associations environnementales, élus locaux, etc.). 

Une volonté d’intégration harmonieuse dans les territoires

Avec l’ensemble des acteurs impliqués dans le projet (industriels, sociétés d’ingénieries et de développement) le consortium vise à :

« Nous sommes ravis d’être officiellement dans la course et nous allons y participer avec beaucoup d’ambition et d’humilité. EnBW apportera au marché français de l'éolien en mer plus de dix ans d'expérience et de savoir-faire technique en tant que l'un des principaux développeurs d'éoliennes en mer européens» explique François Daumard, Président de Valeco. 

« L'année dernière, nous avons mis en service l'un des plus grands projets éolien en mer du Nord. Nous développons de grands projets flottants, comme en Californie, et soutenons depuis des années la recherche et le développement de technologies flottantes. Grâce à ces activités et expériences, nous sommes convaincus que notre partenariat avec Shell et la Banque des Territoires réunit un ensemble de compétences exceptionnelles.», complète Holger Grubel, Responsable du développement de projets chez EnBW.

« Ce projet s’intègre totalement dans notre ambition d’être un acteur majeur de la transition énergétique. L’éolien flottant est un marché stratégique et prometteur dans le monde et en France et permettra à Shell de mettre à profit son expérience dans le développement de projets énergétiques offshore d’envergure. Être associé à nos partenaires EnBW et la Banque des Territoires pour répondre à ce premier appel d’offres commercial en France permet de combiner nos forces pour développer un projet exemplaire en termes de sécurité, , innovant et durable pour faire de la transition énergétique une réalité. » explique Thomas Brostrom, vice-président de l’activité production d’énergie renouvelable de Shell.

« A travers ce premier projet commercial d’éolien flottant, nous souhaitons renforcer notre ancrage territorial en Bretagne. En nous appuyant sur la ferme pilote de Groix & Belle-Ile, nous pensons pouvoir apporter des solutions en matière de transition énergétique à la Région Bretagne.» complète Vincent Fromont, Président d’EOLFI.

« La participation de la Banque des Territoires à ce consortium s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre opérationnelle de son Plan Climat en faveur de territoires plus durables. A travers nos investissements, nous entendons accroître la part des énergies renouvelables, diversifier le mix énergétique, contribuer au développement économique local et accompagner l’implantation des moyens de production d’énergie renouvelable au plus près des territoires. Nous souhaitons également participer à la structuration d’une filière industrielle des énergies marines, française et européenne, performante et compétitive.» conclut Charlotte Virally, Directrice d’Investissements, Responsable du pôle ENR de la Banque des Territoires.

[1] EOLFI est une société du groupe à 100 % depuis son intégration en 2019

En savoir plus sur l’éolien flottant

L’objectif que la France s’est fixé dans la loi Energie et Climat de 2019 est d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050, avec comme objectif intermédiaire de porter la part des énergies renouvelables à 40% de la production électrique.

Deuxième domaine maritime mondial, la France possède un fort potentiel avec une capacité évaluée à environ 200 GW. L’éolien flottant présente de nombreux avantages pour atteindre cet objectif. Il permet :

Actuellement, 4 projets de fermes pilotes éoliennes flottantes ont été attribués en 2016 après un appel à projets de l’ADEME. Le projet de Groix & Belle-Ile sur la façade Atlantique en fait partie ainsi que 3 autres sur la façade Méditerranéenne. Ainsi, le projet de Bretagne Sud (AO5) est le 1er appel d’offres commercial lancé par le Gouvernement avec une puissance estimée à 250MW.  

Nos adresses

EOLFI Paris

10, place de Catalogne 
75014 Paris
Tel : + 33 1 40 07 95 00
Fax : + 33 1 40 07 97 36

EOLFI Lorient

18, rue du Sous-Marin Vénus
56100 Lorient
Tel : + 33 1 40 07 95 00

EOLFI Marseille

7, rue du Docteur Fiolle 
13006 Marseille
Tel : +33 4 91 37 63 72

EOLFI Montpellier

Parc Club du Millénaire 
1025, rue Henri Becquerel 
34000 Montpellier
Tel. : +33 1 40 07 95 00

EOLFI Nantes

11 bis Promenade Europa
44200 Nantes
Tel : + 33 1 40 07 95 00

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités et à en analyser l'usage et l'audience.