Communiqué de presse

Eolien flottant : mission test accomplie pour la bouée innovante de mesure de vent BLIDAR

EOLFI, PME française pionnière de l’éolien flottant, a procédé le 21 septembre à la relevée en Méditerranée de la bouée LIDAR(1) du projet BLIDAR(2), développé en collaboration avec l’entreprise NKE Instrumentation et deux instituts de recherche, l’Institut Ifremer et l’IRSEEM.

BLIDAR devant l'île du Planier

BLIDAR, issue d’un projet de R&D labellisé par les Pôles Mer, est le premier exemplaire d’une nouvelle gamme de bouée plus stable et plus robuste qu’EOLFI et ses partenaires ont développé grâce à leur expertise et leur savoir-faire. Elle permet une mesure des vents par laser jusqu’à 200 mètres de hauteur sur les sites potentiels de parcs éoliens flottants, où la profondeur de plus de 50 mètres est inaccessible aux solutions classiques de mesure telles que les mâts de mesure sur fondation posée.

La bouée avait été déployée aux abords de l’île du Planier, au large de Marseille en mai 2016, et a pu collecter de très nombreuses données pendant plus d’un an. EOLFI et NKE Instrumentation ont notamment pu constater la performance et la robustesse de la bouée pendant cette période. Les résultats de ce test sont en cours d’analyse et seront validés par un organisme indépendant.

L’objectif final pour EOLFI est de lancer la commercialisation de cette bouée de série, après une phase de maintenance du prototype puis une nouvelle campagne de mesures auprès d’un mât météorologique en mer permettant d’obtenir la validation Carbon Trust. Destinée notamment aux développeurs de projets ou de technologies d’énergies marines (dont l’éolien posé et flottant), sa mise sur le marché contribuera ainsi à l’essor considérable de l’éolien flottant, relais de croissance complémentaire aux énergies renouvelables terrestres et avancée technologique décisive pour minimiser l’impact visuel, profiter de vents importants et réduire les conflits d’usage en mer.

Alors que le gouvernement, dans le cadre de son Plan Climat, a lancé la révision de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) dans laquelle l’éolien flottant devrait jouer un rôle majeur, la relevée de la bouée BLIDAR marque une avancée décisive. L’analyse des données permettra d’améliorer considérablement la connaissance des régimes de vent au large, indispensable à la mise en œuvre de parcs éoliens en Méditerranée (fermes pilotes puis fermes commerciales).

Le potentiel de l’éolien flottant dans le Golfe du Lion (raccordable d’ici 2030) représenterait l’équivalent de plus de 10% de la consommation annuelle des régions littorales Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie. En l’absence de nouveaux grands projets d’infrastructures électriques l’éolien flottant est une opportunité pour rééquilibrer le bilan électrique de cette façade maritime, ainsi qu’un considérable vecteur de développement économique et industriel. 

Au-delà même du pourtour méditerranéen, l’éolien flottant est stratégique pour la France qui dispose de la deuxième plus grande Zone Economique Exclusive au monde grâce à ses 3 500 kilomètres de côtes (en France métropolitaine), et notamment pour la Bretagne qui œuvre à son développement depuis plusieurs années.

[1] Light Detection And Ranging, laser mesurant la vitesse de déplacement des particules de l’air

[2] Le projet a bénéficié du soutien financier de BPI France, du Fonds Unique Interministériel, du Conseil régional de Bretagne, du Conseil régional de Haute-Normandie, du Conseil général du Morbihan et de Lorient Agglomération.

CONTACT PRESSE

Aude Ammeux, EOLFI
Tél : + 33 6 19 28 03 92
aude.ammeux@eolfi.com 

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies destinés à améliorer la performance de ce site, à en adapter les fonctionnalités et à en analyser l'usage et l'audience.